Trouvés dans la poubelle – nous construisons un maison pour les enfants et battons un Record de Guinness des Kilomètres du Bien avec toi !

May 25, 2016 // Uncategorized

2016-01-09 dom dziecka Kenia Fundacja Maja_Przyszlosc-02419

Ils ont déjà été sauvés une fois, mais maintenant le spectre de la vie dans la rue revient pour eux. Bats le Record de Guinness des Kilomètres du Bien pendant TheColor Run à Poznań et construis un foyer de l’enfance avec nous. Vraiment – brique sur brique. A Nyanuki, loin au Kenya.

Logo_Kilometry Dobra

Peut-être tu n’as pas besoin de plus d’information – il te suffit de savoir que ta donation sauvera plusieurs vies ? Si c’est comme ça, fait un paiement, et tu sauveras beaucoup des petits vies aujourd’hui et dans les années prochaines, quand le foyer à Nyanuki sera fonctionnel.

 

Clique et faire une donation maintenant : 22 zł (0,5 METRE DU BIEN), 44 zł (1M DU BIEN) ou aucune autre somme.

TheColorRunPoland_logoPourquoi comptons-nous le BIEN en kilomètres ? Parce que le 5ème juin nous établirons un Record de Guinness en zlotys rangés pour kilomètres pendant The Color Run à Poznań – un cour exceptionnel. Tu peux participer en ce final en rangeant les zlotys avec nous – contacte-nous sur l’adresse : fundacja@majaprzyszlosc.org.pl ou appelle 883 135 051

Mais peut-être tu as besoin des informations plus complets ? Dans ce cas, je t’invite pour une courte aventure au Kenya. “Quand j’entre la chambre, Joshua saisit mes jambes et essentiellement me fait tomber, en essayant de ne perdre pas l’équilibre je saisis la chaise où Rael est couchée, Naomi de 3 ans court à secours à travers le revêtement, et de l’autre côté Timothy de 7 ans alerté et ils tombent un à l’autre, et à moi aussi au lieu de me sauver. Nous regardons un à l’autre sérieusement en estimant les dégâts, après quoi nous éclatons de rire.

2016-01-09 dom dziecka Kenia Fundacja Maja_Przyszlosc-200722Regina apparaît dans la porte de la salle de séjour et en me demandant de la cause de cette joie générale, elle passe la petite Esther sur mes mains et s’assied sur le sol pour changer des linges de Mari et Deborah.

Nakuru KEnia Regina Steve-105531

Nous parlons de la panne en swahili et anglais, et à côté Jane, qui vient de sortir de la cuisine, écoute la conversation aussi. Regina la demande de plier des pantalons et collants lavés des autres enfants, et Jane, s’être assis confortablement sur le canapé, commence de les plier avec les pieds et les arranger un sur l’autre, les lissant parfois avec le talon, et parfois avec le mollet. Elle n’utilise pas les mains à cause d’une malformation. Quelques minutes passent, pendant lesquelles nous réunissons les enfants – Regina profite de cette occasion pour caresser Rael et serrer Mari, qui a juste quelques mois, dans ses mains, car elle est agitée aujourd’hui.

Le son d’un voiture garé vient de l’extérieur, ce que signifie que le père est revenu à la maison. Le bruit et chaos général permet de supposer que Ramsey et Charles sont arrivés aussi. Le premier entre la maison vitement comme un tonnerre, et le deuxième en se déplaçant sur les genoux, mais avec le même enthousiasme, que la paralysie cérébrale n’a pas diminué du tout. Les enfants salue Steve en criant « daddy ! » (« papa ! ») et se précipitent dans ses bras. Avant le papa serrera le plus petit enfant dans ses bras, il lavera ses mains dans la bassine, car il n’y a pas de l’eau courante et elle est apportée d’un « tank » (réservoir) externe.

2016-01-08 dom dziecka Kenia Fundacja Maja_Przyszlosc-093312

En s’asseyant au milieu de ces évènements et regardant autour de moi, c’est un peu difficile de croire à ce que je vois. Habituée par les années de la travail avec les enfants africains et les orphelinats je sais que l’atmosphère peut être sombre, les relations mutuelles très formelles et les enfants n’ont pas le droit de parler, sont ordonnés d’être silencieux et doivent être « bons ». Ce que signifie rester invisible et ne causer pas des troubles. C’est aussi habituel de les battre et frapper à la tête.

Ici, c’est différent. Ce n’est pas aussi un « abri » où, en échange pour l’aide financière et les donations, les enfants sont retenues pour des années – jusqu’à la majorité ou la fuite précédant. Regina a rompu le modèle. Il s’est avoué qu’il n’est pas impossible au Kenya de préparer la documentation pour l’adoption d’un enfant. Comme elle le dit elle-même juste dans une bonne famille un enfant a des chances pour bien murir et se développer. C’est pourquoi son but est avant tout une adoption réelle des enfants, et beaucoup d’eux ont déjà trouvés des familles au Kenya aussi que dans l’adoption internationale.

2016-01-09 dom dziecka Kenia Fundacja Maja_Przyszlosc-04063

En observant des enfants, on ne se doute pas qu’ils ont été trouvés dans les poubelles, viennent des relations incestueuses, ce qu’est égal là-bas à la condamnation à mort, sauvés de la rue, après un enlèvement, donnés par la mère d’une famille criminelle pour sauver son enfant d’un même sort, et aussi privés de la nourriture et maltraités par la mère, ce qu’était une forme de compensation pour le fait qu’elle est horriblement battue elle-même.

Aujourd’hui, ils font face à l’expulsion. Ce foyer de l’enfance non-public fonctionne depuis 2011 dans un assez petit, loué maison privé dans la ville (Nakuru, Kenya) et le propriétaire a ordonné l’abandon avec le jour de 1 juin. Le loyer absorbait 80% des revenus, quand ils pourraient servir aux enfants qui vont aux écoles (les écoles spéciales compris), écoles maternelles pendant que Regina reste à la maison avec les cinq les plus jeunes. Dans la conversation avec les bénévoles de la fondation, qui ont passé plusieurs jours de janvier là-bas, et connaissent l’établissement depuis une année ; il s’avère qu’il y a une terre à Nyanuki, 2 ares, avec la vue sur Mont Kenya et accès à l’eau d’un ruisseau qui coule sur le terrain. Regina a hérité la terre de ses parents et elle reste vide. Une des quatre filles biologiques de Regina – Angie, qui à présent aide sa mère dans les affaires administratives et avec la garde sur les plus vieux enfants, est très malheureuse de ce fait.

Après quelques semaines des discussions, vérification du terrain, considération des options, la décision est prise – on va bâtir. Nous savons avec qui, nous savons où, et le plus important, nous savons pour qui.

2016-01-09 dom dziecka Kenia Fundacja Maja_Przyszlosc-04051

Ce foyer d’enfance sera dans la grande partie financièrement indépendant – sans loyer, avec l’eau, conduisant des projets assurant l’entretien, p.ex. l’élevage des chèvres pour le lait et la viande, aussi que la production de yaourt, qui est maintenant dans la ville et petite cuisine, sans la possibilité d’élevage des chèvres n’existe qu’à l’échelle micro. Cette maison sera plus qu’une maison – elle sera un centre d’intervention local, qui à présent n’existe pas du tout là-bas. Elle sera aussi une maison de laquelle les enfants iront aux bonnes mains.

Le projet initial est déjà prêt – tu peux le voir au-dessus, le bâtiment pourrait être prêt en 3-4 mois, il manque juste les fonds. Chaque zloty donné pour la construction du foyer d’enfance à Nyanuki sera destiné directement à la construction – nous avons déjà le terrain. Avec ton aide les enfants trouveront un havre sûr.

Budowa domu dziecka integracyjnego Nyanuki Fundacja MAja PRzyszlosc-155657

La fondation soutient des actions en Afrique depuis plusieurs années déjà, Kenya est encore un pays après la Tanzanie et le Cameroun où nous pouvons faire quelque chose d’important ensemble. Nous finançons une école maternelle, l’éducation aux écoles primaires, secondaires, plusieurs étudiants pour que les habitants des pays du Sud deviennent ne plus les bénéficiaires, mais les partenaires de nos actions.

Nous savons que tu ne peux pas changer le monde entier, mais tu peux changer le monde entier d’une personne.

Tu peux le changer aujourd’hui – donnant l’espoir, et dans quelques mois tu verras réellement les résultats et ta contribution.

La contribution de cette donation : http://kilometrydobra.pl/dzieci-kenia

Le paiement peut être fait aussi directement au compte de la Fondation :

Have a Future Foundation, ul. Młyńska 45, 62-070 Konarzewo

Alior Bank PL: 44 2490 0005 0000 4600 3246 9899

Paiement en EURO:  PL69 2490 0005 0000 4600 1195 6471

SWIFT / BIC CODE ALIOR BANKU: ALBPPLPW

Le titre de paiement: « Foyer de l’enfance au Kenya – donation »

Merci dans mon propre nom, des bénévoles et des enfants. Agnieszka K. Zywert La Présidente de la Fondation et sa Benevolée

En janvier 2016 nous sommes allés voir Regina et Steve. Tu peux trouver les descriptions complètes et les photos des jours chez eux sur notre blog :

http://sercedlaafryki.blogspot.com/2016/01/piatek-8-stycznia-cz2-dzieci-z-dzomu.html

http://sercedlaafryki.blogspot.com/2016/01/sobota-9-stycznia-wyjatkowosc-domu-dziecka.html

http://sercedlaafryki.blogspot.com/2016/01/niedziela-dom-dziecka-nakuru-piknik.html